Basilique de Fourvière

Basilique de Fourvière

La Basilique de Fourvière est en fait 3 édifices : la Chapelle de Notre Dame de Fourvière (construite en 1168), la Chapelle dédiée à Saint Thomas Becket (construite en 1170) et la Basilique de Fourvière (commencée en 1872 et inaugurée en 1896).

Lors de moments difficile de son histoire, Lyon a prié la Vierge de Fourvière.

Plusieurs vœux ont été exaucés : scorbut en 1638, peste en 1643, choléra en 1832 et invasion prussienne en 1870. C’est ce dernier vœux où une promesse de réaliser une basilique en cas de succès du vœux qui a vu l’apparition de la Basilique de Fourvière.

On dit que la Basilique de Fourvière est d’inspiration diverses : gothique, bizantin, oriental, antique.

La Basilique de Fourvière a été créé par l’architecte Pierre Bossan. Le but était de créer une forteresse afin de protéger la Vierge. Pour l’anecdote, il mort pendant sa construction.

Il y a une crypte au dessous de l’Église, et de la même taille de l’Église elle-même.

La Basilique de Fourvière est orientée à l’Est. Elle fait 86 mètres de longueur sur 35 mètres de largeur. A l’intérieur, la longueur est de 67 et la largueur est de 19 mètres. Il y a 4 grandes tours de 48 mètres de hauteur, elles symbolisent la Force, la Justice, la Prudence et la Tempérance.

Il y a 7 verrières qui éclairent le sanctuaire avec comme thème Marie reine des vierges saintes et viennent du peintre Gaspard Poncet.

L’intérieur est rempli de mosaïque évoquant la mère de Dieu (Marie). La sanctuaire est de style romano-byzantin.

On y trouve les réalisations suivantes : la mort de Saint Joseph, un chemin initiatique, les angles cariatides, la mosaïque de l’immaculée conception, des verrières…

Il y a une tour de l’Observatoire, haut de 340 mètres, avec une superbe vue sur Lyon (accessible sur visites insolites).